MARIE CLAIRE MAISON

La déco montre son vrai visage

Il y a un an déjà, on avait mis le doigt sur quelque chose : un œil, un nez, une bouche, la déco se passionnait pour le moindre détail de visages minimalistes. Visages antiques, surréalistes ou poétiques, tous étaient susceptibles d’imposer leurs charmes dans notre décor. Cette nouvelle édition du Salon Maison&Objet confirme cet élan pour ces visages arty. Coussin, assiette, abat-jour, déco murale, la déco montre son vrai visage sur le moindre des accessoires déco confirmant cette tendance un brin narcissique, on vous l’accorde…

Les meubles prennent de la hauteur

Armoires, buffets, pots de fleurs tous semblent préférés jouer à chat perché plutôt que de reposer pleinement au sol. Les décors s’allègent et les meubles suivent le mouvement. Les meubles se perchent et sont ainsi à portée de main. Les piétements se font longilignes et drôlement chics selon le matériau. Cette tendance favorise des intérieurs plus épurés et facilite les déplacements de meubles et les naissances de nouvelles ambiances. Une inclination pour la hauteur qui va de pair avec le style japonisant ou scandicraft qui émergent clairement.

Le coral se distille pour une cure d’optimisme

Sa future suprématie dans les nouvelles collections déco était inévitable. Sans surprise, le living coral – élue couleur de l’année 2019 par Pantone – impose sa nuance douce et singulière à la fois, des textiles à la vaisselle, des accessoires déco aux meubles. Un brin gourmande, carrément printanière, cette teinte de rose suranné se marie idéalement avec d’autres teintes fortes du moment comme le orange ou le vert. Sa présence par petites touches injecte idéalement une dose d’optimisme dans nos intérieurs, si, si on vous jure !

Les objets sculpturaux jouent les œuvres d’art

En misant sur une association maîtrisée de textures, de volumes et de couleurs, les vases et autres coupelles ne se contentent plus de leur statut utilitaire. Ainsi, cet ensemble d’objets arbore une apparence brute, presque artisanale, pour se muer en de véritables pièces de design à exposer à l’envi. Parés de teintes neutres et naturelles, ces nouveaux objets ultra sculpturaux frisent ostensiblement avec l’œuvre d’art à l’aspect plus que désirable – et souvent moins onéreux.

La lampe boule continue à nous faire perdre la boule

L’année passée, on vantait les mérites dans le décor de luminaires qui jouaient à la perfection les copies conformes de nos bijoux. Boucles dorées, jolies pierres, formes cylindriques inspiraient alors une foule de designers pour métamorphoser nos luminaires en véritables petites parures de haute joaillerie. En 2018, l’ampoule version XXL est toujours d’actualités, mais elle s’affiche comme épurée à l’extrême, dépourvue de ces tiges ou chaînes habituelles en laiton. Rendu à son simple statut de boule, chic et chaleureuse à la fois, elle trône parfois sur un simple socle en marbre… et réussie ainsi à briller dans son plus simple appareil.

Les nuances d’ocre réchauffent les intérieurs

Véritable transposition chromatique d’un état d’esprit chaleureux, la couleur ocre est bien décidée à distiller son aura vibrante et solaire cet hiver. Utilisée comme pigment naturel depuis la préhistoire, l’ocre reste très appréciée pour son look authentique et son intemporalité. Évoquant la grotte de Lascaux pour les uns et les bâtisses provençales pour les autres, la couleur ocre se décline en une myriade de nuances, toutes disposées à réchauffer le décor. En total look sur les murs ou par touches discrètes sur un canapé en lin ou un objet de designer, la couleur ocre fait office d’étendard solaire et bohème enclin à nous faire supporter l’arrivée de l’automne et l’hiver en supplément. Mixée à des teintes douces et dorées, ainsi qu’à des matériaux naturels où paniers déco et suspensions tressées se font rois, la couleur ocre rayonne sans éclipser les autres acteurs du décor.

 

Marie Claire Maison N°507
février 2019